Se libérer de la dépendance affective : Retrouvez votre équilibre

Lorsque nous sommes dépendants affectifs, notre bonheur repose principalement sur notre partenaire. Je vous explique dans cet article que trouver l’équilibre entre ces deux énergies peut vous aider à vous libérer de la dépendance affective. Nous avons tous en nous deux énergies complémentaires : une énergie féminine et une masculine, le fameux yin et yang. Je traiterais ici principalement de dépendance affective dans les relations de couple, mais la dépendance affective peut se retrouver dans n’importe quel type de relation : professionnelle, familiale, amicale.

Qu’est-ce que la dépendance affective ?

Dans un premier temps, faisons un bref petit rappel sur ce qu’est la dépendance affective.

La relation de dépendance affective est une relation enfermante, où vous ne savez plus qui vous êtes sans l’autre. Vous fusionnez avec votre partenaire et êtes assez désemparé lorsque vous êtes sans lui/elle. La relation de dépendance affective est une relation toxique.

La dépendance affective vient principalement d’une blessure très forte et d’un manque de confiance en soi.


Le dépendant affectif a un fort besoin de reconnaissance et a souvent besoin de l’approbation de l’autre. Souvent, la dépendance affective, venant appuyer sur des peurs et blessures, entraîne manque d’autonomie, angoisses et jalousie excessive.

Je vous invite à lire mon article qui explique en détail ce qu’est la dépendance affective.

Comment l’équilibre féminin-masculin peut nous aider à sortir de la dépendance affective ?


L'équilibre féminin-masculin : une clé puissante pour se libérer de la dépendance affective


Je ne vais pas ici détailler comment chaque énergie se matérialise. Vous pouvez retenir que l’énergie féminine est principalement une énergie d’accueil qui invite à prendre le temps. L’énergie masculine est une énergie d’action qui invite à faire les choses de façon dynamique. Ces deux énergies sont complémentaires et nous avons besoin de ces deux forces au quotidien.

Trouver l’équilibre entre ces deux énergies est une clé puissante pour se libérer de la dépendance affective pour plusieurs raisons.


Ne plus attendre de l’autre

La clef principale du chemin vers des relations saines et épanouies est tout d’abord de comprendre ces deux énergies féminines et masculines en nous et de les conscientiser. Apprendre à reconnaître ces énergies quand elles se manifestent et savoir quand elles peuvent nous être utiles nous permet d’utiliser ces deux pouvoirs de la façon la plus juste. Nous savons alors que nous avons tout en nous et cela nous permet de ne plus chercher à l’extérieur ce qu’il nous manque à l’intérieur. En général, nous allons chercher chez un partenaire l’énergie qui est la plus délaissée en nous.


Je vous invite à observer les couples autour de vous, vous vous rendrez vite compte avec amusement que l’un des deux manifeste une énergie prédominante et que son-sa partenaire manifeste principalement son énergie complémentaire.


Cultiver l’amour de soi nous permet d’être épanoui.

Lorsque nous ne sommes plus en attente, consciente ou non, que l’autre comble un manque en nous, nous pouvons alors aimer notre partenaire pour ce qu’il est.

Si l’une des deux énergies féminines ou masculines en vous est en déficit, je vous invite à vous reconnecter à l’énergie manquante afin de rééquilibrer la balance.


Je vous explique un peu plus en détail ce que sont ces deux polarités et comment retrouver l’équilibre dans un de mes articles.

Reprendre son autonomie

Lorsque nous trouvons l’équilibre en nous, nous savons identifier ce qui nous ressource et ce dont nous avons besoin. Ainsi, pour se libérer de la dépendance affective, il convient de se fixer des objectifs, même minimes, et de savoir répondre à ses besoins seul.

Cela ne signifie pas qu’il n’est pas agréable de partager des choses avec d’autres personnes ou qu’ils ne puissent pas participer à répondre à nos besoins.


Pour autant, savoir que nous sommes autonomes et en capacité d’assurer notre bien-être, même seul, est rassurant et apporte liberté et sécurité. Nous pouvons alors choisir entre faire quelque chose seul-e ou avec son-sa partenaire. Le sentiment de solitude affective prend alors moins de place.


L’autonomie nous apprend à être heureux seul pour ensuite être heureux en couple.

Nous aimons alors notre partenaire dans un amour dénué d’attentes ou de projections et simplement pour ce qu’il est, là, maintenant.


Éviter la jalousie excessive

La dépendance affective peut provoquer ou accentuer un sentiment de jalousie. La jalousie est une émotion fondée sur la peur de perdre quelqu’un que l’on aime et l’envie de la posséder. Être jaloux nous renvoie à une ou des blessures ancrées en nous. La jalousie nous procure de l’anxiété et de l’insécurité.

Lorsque nous avons trouvé l’équilibre en nous féminin-masculin, nous sommes confiants et avons conscience de notre valeur. Nous n’essayons plus d’être quelqu’un d’autre et assumons notre singularité.

Nous pouvons aussi identifier plus facilement quelle peur se cache derrière notre jalousie et l’accueillir pour ce qu’elle est : une peur et non la réalité.


La jalousie renvoie principalement aux 5 blessures courantes de l’injustice, du rejet, de l’humiliation, de l’abandon et de la trahison.

Lorsque nous sommes jaloux, nous craign