S'aimer soi-même | 4 conseils pour renforcer l'amour de soi

Mis à jour : juil. 22

S’aimer soi-même est souvent assez difficile. Nous avons tendance à plus facilement apporter de l’amour aux autres qu’à nous-mêmes. L’amour de soi est lié à nos relations à l’autre et au besoin d’aimer et d’être aimé. S’aimer soi-même apporte confiance et sérénité. Dans cet article, je vous explique ce qu’est l’amour de soi et vous indique des conseils pour le renforcer.

L’importance de s’aimer soi-même


S’aimer soi-même nous permet de nous libérer de certains comportements et certaines peurs.

L’amour de soi permet de ne plus chercher à l’extérieur ce que nous avons déjà en nous.

Cela permet d’éviter la dépendance affective.

Je vous renvoie à mon article sur ce thème si vous souhaitez en savoir plus.

Afin d’être aimé, nous devons d’abord nous aimer.

Au-delà de la dépendance affective, s’aimer soi-même permet d’éviter :

  • addictions (tabac, alcool, nourriture, drogues …) ;

  • attente constante de l’autre et de ses attentions ;

  • dévalorisation de soi ;

  • peur de l’abandon ;

  • peur du rejet ;

  • peur de l’échec ;

  • peur de ne pas être aimé et aimable ;

  • peur du regard des autres ;

  • incapacité d’aimer ;

  • phobies sociales ;

  • jalousie excessive ;

  • timidité ;

  • comportements de fuite.

S’aimer soi-même apporte :

  • estime de soi ;

  • confiance en soi ;

  • sécurité affective ;

  • capacité à prendre soin des autres ;

  • charisme naturel ;

  • capacité à poser ses limites et à se positionner ;

  • relations saines ;

  • acceptation inconditionnelle de qui l’on est.


amour-de-soi-citation

Comment faire concrètement pour renforcer l’amour que l’on se porte ?


4 conseils pour renforcer l'amour de soi


Comment commencer à s’aimer soi-même ?

Voici quelques conseils simples que vous pouvez mettre en place.


1er conseil : rituels pour soi

Je vous invite à identifier ce qui vous ressource et vous fait plaisir et à instaurer des temps pour vous.

Cela peut être par exemple d’aller marcher quelque part, de lire un chapitre d’un livre, de prendre un bain, de réserver un massage ou un soin, de pratiquer du sport, de prendre des nouvelles d’amis lointains ...

Autorisez-vous à prendre soin de vous régulièrement et à vous fixer des temps pour vous dans votre agenda.

Même 10 minutes peuvent être bénéfiques quand il s’agit de vous apporter de l’amour et de l’attention.

Ces temps vous permettront de prendre conscience que vous pouvez très bien prendre soin de vous et de vos besoins. Vous pouvez être une « bonne mère » pour vous.

Posez-vous la question suivante : « comment prendre soin de moi ? ».

Conseil 2 : gratitudes quotidiennes

Je vous propose d’écrire tous les jours (au moins pendant 21 jours) 1 à 3 choses pour lesquelles vous avez de la gratitude dans la journée et qui vous concernent.

« Voici ce que j’ai aimé de moi aujourd’hui : »

Il y a toujours au moins une chose !

Cela peut être une réussite au niveau professionnel ou personnel, le fait d’avoir osé quelque chose de nouveau, le fait d’avoir fait un choix pertinent, d’avoir tenu sa liste de choses à faire ...

Identifiez ce qui fait que vous êtes content de vous aujourd’hui.

Pourquoi 21 jours ? Parce qu’il faut 21 jours à l’inconscient pour intégrer quelque chose de nouveau comme étant quelque chose d’habituel.

Conseil 3 : Lister les réussites de votre vie

Vous pouvez écrire une liste de ce que vous avez réussi dans votre vie, tant au niveau professionnel que personnel.

Vous verrez qu’en creusant un peu il y a beaucoup plus de choses que l’on ne croit de prime abord.

Avoir sous les yeux cette liste de succès, même infimes, permet de renforcer notre estime de nous et de relativiser sur nos échecs.

Conseil 4 : Éviter les pensées négatives

Je vous invite à mettre de la conscience sur les mots que vous employez au quotidien, particulièrement lorsque vous parlez de vous.

Nous utilisons souvent sans nous en rendre compte des mots très forts à notre encontre.

Vous pouvez lorsque vous observez cela reformuler en utilisant des mots différents et positifs afin de ne pas vous dévaloriser. Entretenir la pensée positive vous aidera grandement.

Ainsi, le « quel-le idiot-e j’ai oublié la liste de courses ! » deviendra « Tiens, je suis étourdi-e aujourd’hui car j’ai oublié la liste de courses.»

Lorsque le jugement s’en va, il ne reste que l’observation des choses.

Pensez aussi à vous féliciter et à vous remercier régulièrement.

Qui de mieux que vous pour vous envoyer de l’amour ?

Mais au fait, qu’est-ce que l’amour de soi exactement ?

Qu’est-ce que l’amour de soi ?


L’amour de soi se situe au niveau de notre âme, de ce que nous sommes profondément indépendamment de nos capacités et comportements.

S’aimer c’est s’accepter de façon inconditionnelle dans toutes nos facettes et nos états d’être.

S’aimer c’est accepter notre singularité, c’est-à-dire nos limites, nos peurs, nos défauts et nos croyances.

L’amour de soi permet de s’affirmer.

Une personne qui s’aime pour ce qu’elle est n’est pas constamment en train de se justifier et ne rougit pas de qui elle est.

L’amour de soi rejoint le besoin d’aimer et d’être aimé.

Plus ce besoin est fort et plus nous aurons besoin de nous accorder de l’amour.

S’aimer c’est aimer être bien en sa propre compagnie.

S’aimer c’est également se respecter : respecter nos besoins et nos limites.

Ainsi en nous respectant et en assumant pleinement qui nous sommes, nous rayonnons et attirons plus facilement à nous des personnes qui sont justes pour nous.

C’est un cercle vertueux.




L’amour de soi nous permet donc bien-être et sécurité émotionnelle.

Et si l’on s’aime trop ?

L’excès d’amour de soi est ce que l’on appelle le narcissisme.

Il se traduit par de l’égocentrisme, de l’égoïsme, de l’absence d’empathie et d’amour pour les autres.

A nous d’équilibrer la balance pour ne pas tomber ni dans le déficit ni dans l’excès.

N’hésitez pas à me partager comment vous vous apportez de l’amour au quotidien, je serais ravie de vous lire.